AFRIQUE DE L'OUEST


AGNI
 


Les Agnis sont un peuple d'Afrique de l'Ouest, surtout présent en Côte d'Ivoire, mais également au Ghana où il constitue l'une des principales ethnies.
Les Agnis représentent environ 1 251 339 personnes. Ils ont été le premier peuple du pays à entrer en contact avec les Européens au xviie siècle.





 

BAOULÉ
 


 

VIDEO-INTERVIEW
 

Les Baoulés constituent un peuple de Côte d'Ivoire, vivant essentiellement au centre du pays, près des villes de Bouaké et de Yamoussoukro. Ils représentent environ 23 % de la population du pays (environ 3 943 667 d'individus) ce qui fait du Baoulé la première ethnie du pays devant les Bétés et les Senoufos qui constituent respectivement la deuxième et la troisième ethnie du pays.


 

CAPVERDIENNE
 



VIDEO-INTERVIEW


Les Capverdiens sont un peuple, la population principale du Cap-Vert - les descendants d'esclaves, mélangés avec les colons portugais dans les siècles XVI-XIX(plus de 60% - métisses). Le nombre totale est 310 000 personnes.




 

DIOLA
 



VIDEO-INETRVIEW
 

Les Diolas sont un peuple d'Afrique de l'Ouest établi sur un territoire qui s'étend sur la Gambie, le sud du Sénégal (Casamance) et la Guinée-Bissau, dont l'histoire est marquée par l'héritage des empires coloniaux britannique, français et portugais auquel il faut ajouter le rayonnement des Vénitiens qui sont les premiers Occidentaux à avoir abordé cette région en 1456. De nos jours, plusieurs Diolas ont immigré, principalement, à Dakar, en France, en Grande Bretagne, au Portugal, aux États Unis, au Canada, etc. (Il s'agit de la diaspora Diola ou Ajamat). L'identité des Diolas est caractérisée par l'usage de la langue Diola. Ils représentent 3,7 % de la population sénégalaise. Les historiens ont montré que les Joolas (ou Diolas) sont les premiers habitants de la Gambie, de la Casamance et de la Guinée-Bissau.

Population total : 650 000




 

EBRIÉ
 


Les Ébriés sont une ethnie de Côte d'Ivoire. Initialement appelés « Tchaman » ou peuple « atchan» entendons « ceux qui ont été choisis, ou les élus », le nom "Ébrié" leur fut donné par leurs voisins Abourés de Moossou, par raillerie qui signifie « les gens sales » et ce à la suite d'une guerre perdue par ces derniers. A leur tour les Ebriés les appelaient "Kôrôman" qui signifie aussi « les gens sales » en Ebrié, Les Ébriés sont des lagunaires. Ils vivent au Sud de la Côte-d'Ivoire, autour de la lagune qui porte leur nom. Cet imposant plan d'eau qui traverse la ville d'Abidjan va de Grand-Bassam (à l'est) au canal d'Assagni (à l'ouest). Ce peuple représente environ 0,7 % de la population du pays. 
Les Ébriés sont membres du groupe ethnique et linguistique Akan. Leur tradition orale nous enseigne qu'ils viennent du Nord-Est, d'une région voisine du pays Ashanti au Ghana. Ils émigrèrent à partir du xviiie siècle à la suite d'une guerre avec une ethnie voisine. Cette migration s'est déroulée par vagues successives.

Population total: 144 300




 

EWE
 



VIDEO-INTERVIEW
 

Les Ewes sont un peuple d'Afrique de l'Ouest, établi principalement au sud-est du Ghana et au sud du Togo – où ils sont majoritaires –, également au sud-ouest du Bénin. Leur langue est l'ewe, une langue gbe

Population totale : 4 millions






 

MANJAQUE
 


 

Les Manjaques sont des habitants de Guinée-Bissau. L'ethnie Manjaque ou Manjak (termes français) est appelée « Manjaku » par les Manjaques eux-mêmes, « Ndiago » par les Wolofs du Sénégal ou encore « Manjaco » par les Portugais. Cela signifie « je te dis ».
La langue manjaque est classée dans le groupe des langues ouest-atlantiques qu'on appelle aussi sénégalo-guinéennes.
Une importante communauté manjaque vit au Sénégal, en France, en Gambie et dans les pays limitrophes de la Guinée-Bissau.

Population totale: 380 000

 

 

 

PEULE
 



VIDEO-INTERVIEW
 

Les Peuls (peul : Fulɓe, singulier Pullo; anglais : Fula ou Fulani) sont traditionnellement des pasteurs de la région sahélo-saharienne qui se répartissent dans une quinzaine de pays, en Afrique de l'Ouest, mais également au Tchad, en République centrafricaine et au Soudan. D'abord nomades, beaucoup se sont sédentarisés. Ils sont majoritairement musulmans. Leur dispersion et mobilité ont favorisé les échanges et les métissages avec d'autres populations. Leur origine et celle de leur identité, pas uniquement liée à la langue peule (pular ou fulfulde) a longtemps fait débat. Les Wodaabe, notamment connus pour la fête du Geerewol, sont un des groupes peuls. Les Peuls constituent une minorité dans tous les pays qu'ils habitent. Ils sont cependant le principal groupe ethnique en Guinée (40 %)

Population totale de 23 à 25 millions

 

 

 

SÉNOUFO 
 



VIDEO-INTERVIEW
 

Les Sénoufos (ou Siéna, nom qui se donne et qui signifie ceux qui parlent le séné, le sénoufo) constituent une ethnie africaine, présente au Burkina Faso, dans le sud du Mali (principalement dans la région de Sikasso) et en Côte d'Ivoire (au nord, autour des villes de Boundiali et Korhogo), comptant environ 1 663 199 de membres, soit 9,7 % de la population de Côte d'Ivoire.




 

WOLOF
 



VIDEO-INTERVIEW

 

Les Wolofs constituent une ethnie vivant au Sénégal où ils représentent près de la moitié de la population (43,3 %) et arrivent en troisième position en Gambie avec 16 % des habitants et constituent environ 9 % de la population mauritanienne. Ils sont aussi présents au Mali, en Europe et en Amérique du Nord, où la diaspora sénégalaise est bien implantée.

Leur langue est le wolof. Ils sont presque tous musulmans.

Population totale: environ 6 mln

Top